Accueil / Carnet de voyage / 10 commandements pour garder la face quand tu es 24/24 avec tes petits nomades

10 commandements pour garder la face quand tu es 24/24 avec tes petits nomades

IMG_2090N°1 : Le sommeil de ton enfant tu privilégieras

Un enfant reposé est un parent reposé ! Que ce soit dans une vie de sédentaire ou dans une vie de nomade, il est important de respecter le rythme de l’enfant. Ça, c’est la théorie ! En pratique, qui n’a jamais été tenter de faire sauter une sieste pour faire une superbe excursion en bateau ? Et pour te déculpabiliser, tu t’es dis: « Oh ! Il dormira mieux ce soir ». Que néni ! Ton enfant est comme tous les autres, à l’heure du coucher, il aime faire durer le temps et s’endormir le plus tard possible. Il te répétera sa phrase préféré : Je n’ai pas envie de dormir ! et t’inventeras 1001 excuses pour ne pas aller au dodo : soif, besoin de pipi, peur du monstre.

Conclusion : Le voyage, ce n’est pas les vacances ! On se couche tôt, on se lève tôt, on fait des siestes et on reste au minimum 4 nuits au même endroit pour pouvoir visiter sans crise de nerfs.

IMG_4353N°2 : Ne rien prévoir tu apprécieras

Toujours les mêmes questions du voyageur : Quel hôtel, quel bus, où manger, quelle activité aujourd’hui ? Le quotidien de voyageur n’est pas toujours de tout repos ! Eh oui  qu’est-ce que vous croyez ? J’ai bien dit que ce n’était pas des vacances ! On perd la notion du temps et fini les samedis et les dimanches à rester en pyj toute la journée… il faut « bosser » tous les jours sur l’organisation du voyage (même le 1er mai, vous vous rendez compte ? quel scandale !).

Conclusion : On prend du temps pour se détendre et on laisse jouer les enfants comme bon leur semble. C’est dans ces moment-là qu’ils inventent des jeux, jouent au papa et à la maman, font des jeux de construction, etc. Bon, en fait, la vraie raison, c’est qu’à défaut de centre aéré, les parents enferment les enfants dans le bungalow pour pouvoir profiter du hamac en toute tranquillité. Bah oui, y’a pas de mal à vouloir être un peu pénard, non ?

N°3 : L’air con  tu prendras (non, pas l’air conne, l’air conditionné)

Pendant la saison sèche, juste avant la mousson (et non samoussa comme dit Olivia), les températures peuvent grimper jusqu’à 40° à l’ombre. Par exemple, au Myanmar en avril, l’air con devient indispensable pour permettre aux enfants de faire des temps calmes dans la chambre d’hôtel.

Conclusion : Mieux vaut sortir tôt le matin avant 8h et en fin d’après après 17h et ne pas prévoir de trop longues marches. Avec la chaleur, les enfants sont des véritables piles qui se déchargent à vitesse grand V.

IMG_5798N°4 : La patience tu apprendras

Ah ! La patience : le nerf de la guerre aussi bien pour les parents que pour les enfants. En voyage, on passe notre vie à attendre au resto, à la gare, à l’aéroport, au port et les trajets peuvent parfois être longs. Comment survivre à cela ? Qui n’a pas connu un moment où les enfants deviennent complètement incontrôlables et font n’importe quoi : courir partout dans l’aéroport, se jeter par terre dans le train, rigoler comme des bananes haut et fort dans le bus (avec la dame à côté qui te regarde du coin de l’œil d’un air qui en dit long) ?

Conclusion : Les jours où tes enfants ont mangé du lion, tu n’as qu’une seule envie : les mettre dans la soute. Mais comme tu n’es pas une mère indigne, tu as prévu ton super kit de survie dans lequel on y trouve papier, crayons de couleurs, légos et plus-plus, figurines de super héros et de princesses, jeux de cartes (UNO, Mistigri, etc.), et l’ultime antidote : des gâteaux et des bonbons. Petits (pour rentrer dans le sac à dos) mais redoutables contre l’impatience !
Et quand tu auras malencontreusement oublié dans le dernier bus le super kit de survie, il faudra alors preuve d’imagination et là je n’ai qu’une chose à te dire Bon courage! Une fois que tu auras chanté 3 petits chats 10 fois, il ne te restera plus que le fameux pierre, papier, ciseaux qui peut se décliner à l’infini en ajoutant le puits, les lunettes, le pistolet, etc… Mais heureusement les enfants sont très doués pour inventer de nouvelles règles de jeu.

IMG_4421N°5 Comme un gamin tu t’amuseras

La plage est sans doute l’un des meilleurs des terrains de jeux … pour papa ! Il est heureux de clamer sa fierté d’avoir fait le plus beau des châteaux de sable de la plage avec 36 tours, 15 tunnels, 3 puits et une douve pour assurer sa protection contre les envahisseurs (euh, les vagues). Pendant ce temps, maman peut enfin se réjouir de profiter d’un moment de calme pour parfaire son bronzage en lisant un bon roman (et pour une fois autre chose qu’un truc sur la psycho de l’enfant) … jusqu’à temps que … un des enfants arrive en courant et éclabousse ta serviette de sable. Tu sais, celle que tu avais si bien étalée sans un grain dessus…

– Maman, maman, viens voir, viens voir !!!
– Qu’est-ce qu’il y a mon chéri ?
– Viens voir j’te dis !!
– Dis-moi, qu’est-ce que t’as vu ?
– Ya un crabe gros comme ça !!! ENOOORRRRME !

Tu poses ton bouquin, tu souffles un peu car tu te dis que  y’a vraiment pas moyen d’être tranquille. Mais comme tu es une maman attentionnée, et que tu n’as pas tout perdu de ton âme d’enfant,  tu es soudainement toute excitée à l’idée de découvrir cet ENOOORRRME crabe ! Après avoir parcouru la moitié de la plage avec ton enfant qui te tire par le bras, la déception est de taille quand tu aperçois le crabe qui fait à peine 1,5 cm de diamètre…. Mais ton sourire revient dès lors que tes enfants t’annoncent le top départ imminent de la course de Bernard l’Hermite !

Conclusion : Il  faut savoir s’émerveiller de petites choses voir de très très très petites choses.

N°6 : Le tout numérique tu adopteras

Ce que je ne vous ai pas encore avoué, c’est la pièce maîtresse du kit de survie (voir commandement N° 4). Il s’agit de l’ordinateur et de sa série de dessins animés téléchargés en toute légalité bien sûr… que tes enfants ne manqueront pas de réclamer tous en cœur dès qu’ils s’apprêteront à passer 7 heures dans un bus: Un dessin animé, un dessin animé, un dessin animé ! Attention toutefois au revers de médaille. Il faut être prêt à regarder 20 fois la reine des neiges et à entendre toute la journée tes enfants chanter Libéré, délivré et même en yaourt anglais. Chaud les oreilles !

Conclusion : Parce qu’il est impossible de déroger au rituel du soir et de transporter l’intégrale des frères Grimm, une liseuse est vraiment très pratique. Et comme Marlène Jobert est comme le 5ème membre de la famille, on opte aussi pour une tablette avec des contes et de la musique à écouter. A découvrir : Aldebert. Les parents vont bien se marrer !

IMG_4441N°7 : Du temps pour toi tu t’accorderas

Non au sentiment de culpabilité, oui à la détente ! Cocktail à la main, les pieds dans le sable face à un magnifique coucher de soleil, pendant que les enfants font des galipettes dans le sable : le rêve… Enfin un moment romantique avec ton homme! Whaou ! Tu commences à te détendre quand soudain … à quelques minutes de la fabuleuse descente du soleil derrière l’horizon, ton petit vient en courant vers toi. Non, pas genre la scène au ralenti où l’enfant saute dans les bras de sa mère pour lui faire un gros câlin mais plutôt en se dandinant les fesses : J’ai envie de faire caca, c’est très pressé !. Bref, loupé le coucher de soleil.

Conclusion : On oublie la cuisine de rue le jour où il y a coucher de soleil romantique ou alors, on va se consoler en prenant rendez-vous pour un massage thaïlandais. Au moins là, tu es sure de ne pas être dérangée. Y’a pas mal à se faire du bien et à prendre du temps pour soi ! Quoique le massage thaïlandais n’est pas toujours une partie de plaisir. La première fois, attends toi à passer un sale quart d’heure !

IMG_3509N°8 : Sur la propreté et la diététique tu te détendras

Ma puce, mon chéri, vas te laver les mains avant de manger et surtout n’oublie pas de les désinfecter avec le gel… Les bonnes pratiques, en général, ça dure 3 semaines. Après, les vieilles habitudes de trainer à 4 pattes pour jouer à la petite voiture, de toucher un escargot gros comme ça et de lécher ses mains pleines de chips deux secondes après (oui, c’est du vécu), de ramasser le bonbon qui vient de tomber, reviennent vite. Et puis, à force de voir des cafards et des rats courir dans les hôtels et les rues, tu finis par te détendre. Ces petites bêtes deviennent « presque » tes amis ! N’oublions pas non plus les milliards de microbes aux toilettes ! Même si celles qu’on appelle « à la turque » sont plus hygiéniques, il faut la plupart du temps y aller en apnée! Un très bon moyen d’entrainer ton petit en snorkelling quand il aura perdu une énième fois son tuba.

Conclusion : Après 4 mois de voyage, le taux d’anticorps de ton enfant est à son maximum. N’empêche qu’il faut surveiller la moindre fièvre et aller consulter dès que possible. Touchons du bois mais Il faut retenir que la plupart du temps, il ne s’agit que de petits bobos à bien désinfecter ou de maux de vente dus à l’alimentation.

D’ailleurs, parlons-en de l’alimentation… La cuisine étrangère n’est pas toujours du goût des enfants : c’est trop épicé, j’aime pô les légumes, la sauce n’est pas bonne, c’est quoi le truc rouge, j’en veux plus, j’ai pas faim, j’aime pas quand c’est tout mélangé. Mauvaise pioche si tu voyages en Asie. La cuisine thaïlandaise est pourtant si réputée … oui mais pour les grands ! Dans ces conditions, pas facile de faire des repas équilibrés.

Conclusion : Comment expliquer à l’enfant l’importance de manger un petit peu de tout ? Expliquer par le jeu est une méthode qui s’avère relativement efficace pour reprendre gentiment le chemin de la fourchette :
– Prendre X cartes de couleurs différentes (1 couleur par catégorie d’aliments)
– Sur chaque carte, dessiner la catégorie d’aliments (Exemple : Viande, féculents, légumes, etc.)
– Faire avec l’enfant la liste des choses qu’il aime.
– A chaque repas, demander à l’enfant de piocher 1 carte de chaque couleur
– Choisir avec lui sur le menu, le plat qu’il souhaite manger comprenant la liste d’ingrédients sélectionnés sur les cartes

IMG_5286N°9 : Au culte de l’enfant tu t’adapteras

Que ce soit les népalais, les thaïlandais ou les birmans, ils font preuve d’une grande bienveillance envers les petits et s’extasient facilement devant un bambin étranger. Ils les couvrent d’attention et d’affection en leur pinçant gentiment la joue, en les prenant en photos ou encore en leur adressant un « Hello » avec un grand sourire. Au Myanmar, on les interpelle en faisant le bruit d’un bisou. Véridique ! Les birmans font la même chose pour appeler les serveurs: un peu comme on appelle un chat ou comme Tarkan dans sa chanson. Oui, ça ne nous rajeunit pas, hein ?

Conclusion : Etre sollicité et touché à longueur de journée peut parfois être oppressant pour les enfants. On a alors pensé à quelques solutions : leur pincer aussi la joue, leur piquer leur appareil photos ou courir très vite pour échapper à une énième pose photo. Mais, je ne sais pas si c’est culturellement correct ???

IMG_6167N°10 : Au pétage de plomb tu résisteras … ou pas

Etre 24h/24 avec tes enfants peut parfois être épuisant, pour reprendre du poil de la bête, on a testé et approuvé quelques méthodes :

  • Boire un bon Mojito
  • Prendre un cours de boxe
  • Se réfugier dans les toilettes …en apnée
  • Mâcher du bétel : Il parait que ça a un effet euphorisant !
  • Aller prendre en bon bol d’air … pas frais car quand c’est la saison sèche, ce n’est même pas la peine d’y penser. Tu réussiras juste à attraper une insolation par 40° !
  • Méditer
  • Laisser le relais à ton conjoint
  • Aller dévaliser toutes les boutiques de souvenirs
  • Fumer un cheroot à la banane. Pas d’éléphant rose, juste le fun d’essayer ces cigares fabriqués artisanalement par les femmes birmanes. La recette est simple : un filtre en papier maïs, des senteurs exotiques et, selon l’humeur du jour, sucre, arômes de banane, herbes ou épices diverses, le tout roulé dans une feuille.

voyager avec des enfantsEt pour en savoir plus sur voyager avec des enfants, je vous conseille ce livre. Cliquez ici : Voyager avec des enfants, éditions Ulysse. 

 

6 commentaires

  1. J ADOOOOOORE!!!!!!!!!! Je suis pressée de tester tout ça pour de vrai!!!!!!!le jeu de carte culinaire me semble très efficace !! Pour ce qui est du massage je suis preneuse, en revanche y a t il des spécificités à connaître sur le voyage en avion d un petit loup de 2 ans?? Je dirais même plus d un bébé tigre de 2 ans!!… Je file acheter votre bouquin… Sait on jamais !!

  2. Excellent article!!! Mais ramenez-les quand même, n’essayez pas de vous en débarrasser là-bas.

    • ODAS de quart de tour

      C’est eux qui se débarrassent de moi. Demain, ils m’envoient 2 jours en centre de méditation. Toute seule !

  3. Surtout, changez pas! vous être drôles les amis!!! Bisous. Guigui

  4. Je suis d’accord avec mon homme, surtout ne changez pas !!!!! Vous êtes un vrai rayon de soleil dans notre vie toute pourrie par le temps ces derniers jours !!!! Et oui nous aussi on a de la pluie mais pas de soleil et du froid …. On a même rallumé le poêle !
    MERCI pour la petite vidéo d’Alibert, ça fait tellement de bien ! et merci pour tous ces bons conseils, y ‘a plus qu’à ………
    N’abusez pas trop du cheroot à la banane les copains et Sev profite à fond de ces 2 jours de méditations : j’ai hâte que tu nous raconte tout ça.
    Clairette

  5. suis bien d’accord avec Jérôme : essayer de ramener les enfants quand même !!!! grosses bises et bonne méditation

Laisser un commentaire