Accueil / Carnet de voyage / Et après ?

Et après ?

Vos-rêves-les-plus-fous-150x150 Après un tel voyage, comment revenir à la vie ‘normale’ ?

Notre cerveau est tellement bien fait qu’il reprend vite ses automatismes, un peu trop vite d’ailleurs…. comme si rien ne s’était passé. On retrouve ses repères, sa maison, sa voiture, ses amis, sa famille, …

La vie sera de toute façon différente. Il y a désormais un avant et un après voyage. Il fait parti maintenant des choses les plus importantes de notre vie au même titre que notre mariage et la naissance de nos enfants. Aussi, nous portons à présent un regard différent sur la société occidentale, les règles et mentalités franco françaises.

A nous maintenant de rayer le négatif et l’insignifiant pour se concentrer sur le positif et l’essentiel. Il est en effet  parfois plus facile d’être râleur, triste, déprimé, angoissé. Nos états émotionnels sont devenus des réflexes, un paramètre par défaut.

A nous de modifier cela et d’apporter plus d’optimisme dans notre vie, dans notre quotidien, et de faire sauter les barrières pour affronter tracas et réaliser ses objectifs.

A nous d’opter pour un mode de vie plus sain : plus de temps pour prendre soin de soi, pour être et jouer avec ses enfants, pour écouter plus de musique, faire plus de sport, plus, plus, plus !

A nous de continuer à apprécier ces petits riens qui peuvent tout changer et révolutionner notre pensée : le soleil qui brille, le sourire de la caissière du supermarché. Soyons attentifs aux uns et aux autres et à ce qui nous entoure. Un peu d’altruisme, d’humilité, et de générosité n’a jamais fait de mal à personne. Une chose est sûre, nous avons tous besoin des uns et des autres pour changer.

Voyons plutôt le verre à moitié plein et continuons à KIFFER LA VIE et l’aimer même si !

Slow-Life-DownUne slow life est-elle possible ?

Même si nos vies ont tendance à être guidées par Gmail Calendar et Outlook, il est essentiel de continuer à réserver du temps pour être en famille. Pas facile, quand on vit dans un monde entièrement connecté, trop connecté et au final déconnecté de la réalité et des vraies relations humaines. Heureusement que nos enfants nous rappellent sans cesse que la vie et l’amour compte plus que tout.

Pour sortir de la frénésie du 100 à l’heure et opter pour une vie plus douce, autorisons-nous des temps de détente, de repos et de respiration.

3063782327_1_5_YEp0mG5zA qui le tour ?

On peut toujours se trouver des tas de raisons de ne pas faire tel ou telle chose ou de ne pas réaliser tel ou tel rêve : des raisons matérielles, financières, etc. Rien n’est impossible. Chacun a les ressources en soi : Volonté, courage, persévérance, organisation. Il suffit de le vouloir.

Si un jour, vous aussi vous vous dites (ne serait-ce qu’une seule fois) : Moi aussi, j’ai envie de faire cela (avec ou sans enfants, d’ailleurs). Un seul et unique conseil : Faites le sans vous poser de questions. C’est une expérience inoubliable. Je dis toujours qu’on devrait au moins vivre cela plusieurs fois dans sa vie. Les rencontres avec les locaux, avec les autres voyageurs, les paysages, les animaux, les petites bébêtes, les odeurs, les bruits, les sensations vous ouvriront l’esprit et vous changeront à jamais.

On espère vous avoir fait rêvé, vous avoir donné envie, l’envie de tout quitté ou presque et de franchir enfin le pas. Une chose est sûre, n’attendez pas de gagner au loto pour que vos rêves s’invitent dans votre vie.

Il n’y a pas non plus de bon moment pour partir ! Tu auras toujours une raison valable pour rester chez toi, installer dans ton petit confort qui viendra te conforter dans l’idée que ce n’est pas le bon moment pour partir voyager. Pourquoi ? Parce que le premier pas est le plus difficile et qu’il y a toujours de bonnes raisons de ne pas prendre ce risque.​
Demain, tu auras encore des factures à payer.
Demain, tu n’auras toujours pas assez d’argent.
Demain, tu auras toujours l’anniversaire d’une connaissance ou le mariage de la tante à truc muche.
Demain, tu auras toujours quelque chose à faire.
Demain, tu ne sauras toujours pas si tu as fait le bon choix.
Demain, tu seras toujours en train de préparer ton voyage.
Demain, tu seras toujours aussi nulle en anglais.
Demain, tu trouveras toujours une nouvelle excuse pour ne pas partir.
Demain, ton entourage sèmera toujours plus de doutes dans ta tête.
Demain, tu te soucieras toujours de mauvaises choses qui pourraient t’arriver sur la route.
Demain ne sera jamais parfait.
Quand demain viendra, tu te diras : « Aujourd’hui n’est pas vraiment le bon jour.
Je partirai demain. »
Mais demain ne viendra jamais. Car demain sera toujours aussi vague et flou qu’aujourd’hui. Et un beau jour tu t’apercevras qu’il n’y a plus de lendemain.
Tes souvenirs et ton esprit ne seront alors remplis que de tristesse et de regrets.

Ryan
lesacados.com
Blog de voyage qui regroupe conseils, astuces et carnet de voyage pour vous aider à bien voyager.

Aéroport Roissy Charles de Gaulle - 4 août 2015
Aéroport Roissy Charles de Gaulle – 4 août 2015

« Rêvons assez fort, cela deviendra réalité »
Jacques Salomé

 

 

 

 

3 commentaires

  1. Ouahhhh!!! J en ai des frissons. Je t aime ma sev, tu es une amie précieuse et ce beau message mérite d être partagé le plus largement possible. Quelle belle source d inspiration !

  2. un grand bravo séverine pour tout ce récit que tu partages avec nous.

  3. Félicitations les amis pour tout ce que vous nous avez fait partager, quelle belle aventure , quelle belle leçon sur la vie, ces rencontres, ces aventures.. j’espère, comme tu le dis, qu’un jour, on se dira:  » allez hop on y va!! » . En plus d’une incroyable aventure , une excellente narratrice , à quand ton livre! Biz. Elo.

Laisser un commentaire